Le ciel

Tout blanc

La terre

Chante et se consume
Le récit du bois sur la neige
Par amour du soir

Papillon doré
Jouant au bout de mon doigt
Rayon de soleil

Les feuilles du temple
Éparpillées par le vent
Mandala du moine

Une plume, du papier
Dans le sac du voyageur
Oiseau et bateau
Homme gonfle ton cœur
De la beauté des étoiles
Du parfum des roses

Ces ciels de tempête
Abritent ce qui nous manque
Les couleurs du feu

Premier de l’an
Soleil et kakis en tranche
Meilleurs vœux oranges

Si vite passée
Plus fugace que la neige
L’année écoulée

Quel est donc ce froid
Qui perce malgré l’aurore
Aucun mot. L’absence.

Premiers flocons
Insensibles à leurs baisers
Les passants se pressent

Gronde, gronde tempête !
Tu soulèveras les foules
Et les blés brisés

Au creux de la mousse
Sentiments de terre et d’eau
Fais donc une halte

Au milieu du gazon
Solitude du brin de menthe
Derniers jours d’hiver

Derrière un rideau
Le petit dragon se cache
Mes cheveux ont poussé !

Petit chat perché
C’est l’heure de la sieste
Et d’un bol de thé

Léo fait bronzette
La terrasse du jardin
C’est comme la Croisette

Mon chat épuisé
Dort la tête dans ma main
Encore une crise

Jour avec, jour sans
Jour de froid et jour de vent
Miso matinal

Un arc en ciel
A fleuri sur l’océan
Des poissons jaloux

Soupe de miso
C’est bien le mont Fuji
Au fond de mon bol

Tête dans les nuages
Un homme dessine des avions
Petits pois qui piquent

Lumière indicible
Entre l’or et l’orage
Un temps à gâteaux

Petites pattes de chat
Les mots cachés dans mon livre
Ronronnent sur les pages

Premier jour de l’an
Meilleurs vents sous les voeux
Tempête à l’ouest !

Dernier jour de l’an
Le jasmin déjà en fleur
Voilà qui promet !

Une lanterne de papier
Petite nacelle qui monte
Une âme à la lune

Le printemps tarde
alors le ciel impatient verse
Des petales blancs

Jour avec, jour sans
Jour de pluie, jour de vent
Jour lent et puis nuit

Le ciel et la terre
Tête en haut, tête en bas
Marchons dans les nuages !

Mon esprit plein d’encre
fait des kanjis humides
Tellement de pluie !

A l’aube des fleurs
Les branches nues des arbres
Jouent aux samouraïs

Dans le froid du jour
Le goût de la framboise
Un verger au cœur

Streets blooming with cold
The city in a shape of gold
Concrete and frozen world

Sur le quai du train
Une foret de bonnets
Dieu ce qu’il fait froid !

Les matins d’hiver
Sont si ternes que même le
Béton est couleur.