Créez vos personnages :

Choisissez l’un des playbooks (livrets de personnages) proposés par le jeu et remplissez-le pour vous-même.
Les playbooks vous proposent un cadre de personnage que vous allez pouvoir personnaliser : soit en cochant des choix dans des listes pré-construites soit en décidant directement de certains éléments, selon les cas.

Télécharger l’ensemble des playbooks dans un fichier unique (format .pdf)

Télécharger les playbooks séparés  (format .zip)

Certaines questions des playbooks peuvent induire que vous vous mettiez d’accord avec d’autres joueurs (au sujet de vos anciennes habitudes ou de vos rapports par le passé.) Dans certains cas, l’information peut-être révélée ou gardée secrète, selon ce qui vous semble le plus intéressant ou confortable.

Pour la question systématique à tous les playbooks « Ma place dans le groupe des copains » : la réponse a pour vocation d’être connue par tous avant même le début du jeu.
Il en va de même pour vos noms, prénoms, surnoms et âges (Vous vous connaissez tout de même suffisamment !)

La rubrique « Notes » : vous permet de garder en mémoire des précisions, des idées ou d’ajouter d’autres non-dits.

A propos des non-dits :

Leur nombre n’est pas limité (vous pouvez en cocher autant que vous le souhaitez) et vous pouvez ajouter vos propres idées. Privilégiez néanmoins l’intensité à la quantité : vous les aborderez en jeu en plus de ceux des autres, inutile donc de chercher  à « valider » absolument toute votre liste.

Il vous est aussi possible – je vous y encourage – à vous laisser porter par le jeu pour inventer des non-dits en cours de partie, à partir d’une idée nouvelle ou de la situation d’un autre personnage !

Installez le campement :

Installez-vous confortablement dans vos sacs de couchages respectifs et n’hésitez pas à utiliser des matelas ou des coussins. Vous devez être le plus à l’aise possible. Jouez dehors si vous avez la chance de profiter d’un jardin et qu’il fait nuit. Et bien sûr… jouez la nuit si vous le pouvez !

Si vous souhaitez diffuser de la musique, je vous conseille un raga indien du soir en fond sonore.

Ce jeu est propice à un rythme lent. N’ayez pas peur de prendre votre temps, de vous mettre sur le dos et de regarder le plafond (ou le ciel) quand vous le désirez. Sachez respecter le silence des autres et leur laisser le temps d’aller au bout de leurs interventions.