Catégorie : Contes du zodiaque

Conte du feu et de la neige – Balance

Signe : Balance

Pays : Japon

 

« Et ainsi neigeait-il chez les hommes.

Or il advint qu’un matin, alors qu’un tapis blanc recouvrait le monde, l’un des flocons en tombant donna naissance à Yuki. Elle ouvrit les yeux et découvrit l’endroit où elle se trouvait : le pied d’une montagne parsemée de forêts. A son éveil, le soleil déposa une douce lumière d’or pâle sur la Terre, car on n’avait encore jamais vu de si gracieuse créature. »

 

Lire le texte du conte

Montage : Lionel

 

Conte des oranges – Taureau

Signe : Taureau

Pays : Vietnam

 

« Tout en marchant entre les rizières gorgées d’eau et infestées de mouches, le buffle Somwang réfléchissait, chassant les moucherons du bout de sa queue noire, ses deux belles cornes blanches brillant dans le matin déjà chaud.

Aujourd’hui était le jour de Visakha Puja et déjà Somwang pouvait entendre dans les maisons les prières et les rires des hommes. Jusqu’à ce que la lune traverse le haut du ciel, on fêterait partout la naissance du Bouddha. »

Lire le texte du conte

Montage : Lionel

Conte du volcan – Scorpion

Signe : Scorpion

Pays : Kazakhstan

 

« Ses parents l’avaient nommé Pechereg, parce que lorsqu’il était venu au monde, la terre avait grondé en réponse à son premier cri. Ils l’avait nommé Pechereg à cause de ses pupilles si claires qu’elles paraissaient blanches. Ils l’avait nommé Pechereg pour conjurer l’ancien démon qui vivait jadis dans la contrée et qui, jadis, portait le même nom.

Un soir, le fils s’adressa à ses parents en ces termes :

« – Il est temps pour moi de me trouver un travail. Je suis patient et pas plus maladroit qu’un autre. J’aimerai être forgeron. »

 

Lire le texte du conte 

Montage : Lionel

Conte du nénuphar – Verseau

Signe : Verseau

Pays : Chine

 

« L’impératrice éternelle, à la porte de sa chambre, avait fait creuser un immense bassin carré : le bassin de l’est, où le Soleil venait se baigner avant d’entamer sa course dans le ciel. Tous les matins, l’astre et l’impératrice se retrouvaient pour prendre le thé au bord du bassin, juste le temps de l’aube. Le rose des nuages se dédoublait à l’infini dans l’eau limpide du bassin de l’est jusqu’à ce que le Soleil prenne congé pour éclairer le monde.

Mais un matin, le Soleil ne vint pas. Xia He attendit longtemps, si longtemps que le thé eût le temps de refroidir tout à fait. »

Lire le texte du conte

Montage : Lionel

Conte de la steppe – Sagittaire

Signe : Sagittaire

Pays : Mongolie

 

« Chengis avait grandi au milieu de la steppe immense avec les siens, poussant sans cesse les troupeaux de chèvres au devant des yourtes. Avant même qu’il eût su marcher, le garçon avait appris à monter à cheval. D’abord sur celui de son oncle, robuste et brun, puis sur celui de son frère, impétueux et noir. Et ensuite, il avait reçu sa propre monture, Loön, qui dans la vieille langue presque oubliée signifiait « nuage ». Il n’y avait plus que les chevaux qui savaient encore parler le dialecte des temps anciens et Chengis avait appris le nom de son cheval en regardant au fond de ses yeux sombres. »

 

Montage : Lionel

Lire le texte du conte

Conte des bains – Poisson

Signe : Poisson

Pays : Turquie

 

« Le palais que la très riche Dame Bensu lui avait commandé il y avait de cela quatre saisons était presque terminé. La noble Dame avait dessiné elle-même les plans de sa demeure aux trente-trois coupoles et aux quatre-vingt-dix bassins. Elle avait néanmoins demandé à l’Architecte « Construit-moi des bains qui seront comme les quatre fleuves du Paradis. Je te laisse décider de tout » et ce faisant, ses bracelets avaient dansé à ses poignets comme autant de soleils. »

 

Montage : Lionel

Lire le texte du conte

Conte du fleuve – Capricorne

Signe : Capricorne

Pays : Inde

 

 » Écoute,

Je vais te parler du temps où la Sarasvati coulait encore, des montagnes éternelles jusque dans la mer. Je vais te parler du temps où ses eaux sacrées baignaient les remparts de Sidhpur. Chante, ô déesse, toi qui la première fit des roseaux des rivière le calame des poèmes. Chante pour nous ce passé lointain où l’on se baignait dans les eaux rayonnantes de ton fleuve. »

अक्ष्णोर्निक्षिपदंजनम् श्रवणयोस्तापिङ्च्छगुच्छावलीम्
मूर्ध्नि श्यामसरोजदाम कुचयोः कस्तूरिकापत्रकम् ।
धूर्तानामभिसारसंभ्रम जुषाम् विष्वङ्निकुञ्जे सखि
ध्वान्तम् नीलनिचोलचारु सुदृशाम् प्रत्यङ्गमालिङ्गति ॥
काश्मीरगौरवपुषामभिसारिकाणाम्
आबद्धरेखमभितो रुचिमङ्जरीभिः ।
एतत्तमालदलनीलतमम् तमिस्रम्
तत्प्रेमहेमनिकषोपलताम् तनोति ॥

Montage : Lionel

Lire le texte du conte

Conte des châles – Cancer

Signe : Cancer

Pays : Liban

 

« Tous les anciens contes commencent par une promesse.

Celui-ci n’est pas différent.

Il commence le jour où Yara vint voir l’océan. L’enfant qu’elle portait en elle ne connaîtrait pas son père, tombé de la falaise avec son cheval un jour d’orage. Yara avait peur. Sa famille ne savait pas encore pour l’enfant et ne savait pas non plus pour le père. C’était un accident. L’enfant était arrivé comme cela, un beau jour, et Yara ne voulait pas le perdre. »

 

Montage : Lionel

Lire le texte du conte

Conte des falaises – Bélier

Signe : Bélier

Pays : Afghanistan

 

« Au bord de la mer aussi bleue que le ciel, poussaient des falaises de rocs et de poussière. Elles avalaient le vent salé du large et piégeaient les nuages contre leurs flancs couleur de sable.

Pour cette raison, il ne pleuvait jamais dans les vallées qui poussaient de l’autre côté. Les genêts et les cèdres étaient les seuls à pouvoir tirer l’eau du sol et à capturer un peu de rosée nocturne. Ces vallées abruptes cultivaient les cailloux, les buissons d’épines, et les moutons qui cavalaient sur les premiers et broutaient les seconds. »

 

Montage : Lionel

Lire le texte du conte

Conte du Ruban – Gemeaux

Signe : Gémeaux

Pays : Tunisie

 

« Sur le bord de l’oued, il y avait une petite ville sage bordée par les jasmins et l’air du sable chaud. On y vivait lentement, au rythme des ânes et des vieilles légendes gravées dans les grottes. Là, près de ce village de poussière et de figues, vivaient deux enfants. Zayane, la fille du marchand de roses et Tarik, l’élève du magicien. Ils étaient amis depuis leur enfance… »

 

Montage : Lionel

Lire le texte du conte